Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2010

CONTE DE FEE


1qaibdat.jpg




CONTE DE FEE

Sortie du fonds de sa mémoire d’enfant, cette petite histoire touchante narrée par une amie :

IL était une fois….


Un soir….

dans une vieille épicerie, véritable bazar où se mêlaient les odeurs fortes ou suaves des épices, du café en grains, du poivre à moudre…..

sur les étagères encombrées, une multitude de produits nécessaires ou futiles…

des sacs de légumes secs côtoyant les boites de cirage ou de conserves, choix offert à la clientèle dans les épiceries comme il en existait autrefois avant l’arrivée des super-marchés.

Au milieu de ce capharnaüm, alors qu’une panne de courant avait plongé la boutique dans une semi-obscurité, seule une lampe à pétrole diffusait une petite lumière tremblotante nimbant d’une mystérieuse aura magique

 

UNE POUPEE !

 

Coup de foudre immédiat ! notre petite fille qui accompagnait sa mère était en extase devant cette magnifique apparition… :

Qu’elle était belle avec ses anglaises blondes, parée comme une princesse dans sa robe bleue, sa boite, telle un coffret à bijoux aux yeux de l’enfant, renfermait un vrai trésor : cette poupée, qui semblait lui dire «

«- viens me chercher, je t’attends….viens »….

- « Maman, regarde ! la poupée ! »

Ah ! la réalité, le retour sur terre si difficile fut sonné par la mère, pressée, fatiguée pas très riche surtout, qui, voyant dans les yeux de sa fille une telle expression de désir émerveillé d’une phrase brève brise son rêve  :

non la poupée n’était pas pour elle, «

- regarde seulement, trop cher ma fille ! »

L’épicière vint au secours de la fillette : mais non, cette poupée n’était pas à vendre, il suffisait d’acheter un billet de tombola afin de la gagner, après tout il y aurait bien un billet gagnant .. et quand on y croit, pourquoi pas ?

Oui, mais la vie est faite d’espoirs, de joies, de déceptions :

non, la poupée ne serait pas pour elle, le porte-monnaie n’était pas très garni, même pour un billet de tombola qui risquait fort d’être perdant, l’argent devait servir aux dépenses nécessaires de la famille.

Et c’est là où dans les histoires, comme dans la réalité, un petit miracle se produit, émue par l’enfant, une cliente lui offre un billet….

Ah ! ce ticket qui permettait d’entretenir encore le conte de fée, attendre, attendre que tous les numéros soient vendus…il y en avait tellement !

Le jour à la fois redouté et attendu du tirage au sort est enfin là ! moment mystérieux où tout peut arriver : une main cherche dans un sac empli de petits bouts de papier, elle prend, repose, remue et enfin tire un numéro…. moment de suspense intense, presque insoutenable, et voilà, c’est fait, le billet est tiré… déplié… coup de poing à l’estomac, incrédulité :

« Gagné !!! »

Le bonheur, le bonheur total, elle qui n’avait jamais eu la joie d’avoir une poupée venait de recevoir ce merveilleux cadeau !

Et, de nombreuses années après, le souvenir vivace redevient réalité pour un temps, les émotions sont là identiques….

La fillette émerveillée,

malgré les aléas de la vie, malgré le temps

Est seulement endormie dans un coin de mémoire,

endormie mais vivante !


Ah ! enfant éternel qui est en chacun de nous dès qu’affleurent les vieux souvenirs joyeux ou tristes

tu es là

tout près, tout près de l’adulte que nous croyons être ,

h589fdsj.jpg


09:30 Publié dans Rêveries | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.