Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2009

VAISON

Ce n’est pas la romaine qui nous intéresse aujourd’hui mais la médiévale, postée en sentinelle sur son rocher.vaison-13.jpg

Vaison renommée par ses ruines romaines, son pont, sa rivière, l’Ouvèze aux colères redoutables,vaisonpontromain1.jpg ses concerts, ses multiples attraits de petite ville du midi de caractère et charmante, son site, sa situation géographique et ses animations estivales offre

 

 

aussi un très bel ensemble médiéval aux ruelles « caladées », sinueuses à souhait, bordées d’immeubles restaurés avec soin et amour.

 

Une exposition peu banale, les photos, portraits de personnages célèbres ou non qui ont marqué  la mémoire de Vaison sont exposés sur les murs de la vieille ville,

DSCN1846.JPG

dans des niches, près des fontaines,

DSCN1850.JPG

 

leur donnant vie et relief, une note auprès de

chaque photo

 

et nous voilà dans l’intimité de cette petite ville.


C’est l’automne, un automne doux et ensoleillé qui ressemble encore un peu à l’été, une fontaine chantonne sur une petite place. DSCN1840.JPG

Au hasard de la promenade, dépassant

les murs des jardinsDSCN1844.JPG

clos ou devant les maisons,

 

la verdure donne une impression

d’oasis tranquille.

 

 

 

 

Le beffroi enjambe une ruelle pentue, des « escaliers-rue »,DSCN1834.JPG

le porche de la juiverie, témoignage de la présence autrefois, FSCN1857.JPG

comme dans de nombreuses villes de la région

d’une importante communauté juive

qui a du vivre et travailler en ces lieux.

 

 

 

Là, une porte sculptée, rénovée ? reproduite ? DSCN1845.JPGmais du plus bel effet sous l’arc de son linteau de pierre.

 

Le château des comtes de Toulouse, ruiné mais toujours imposant dresse devant nous ses murailles je comprends le choix de cet escarpement rocheux pour y installer la forteresse.

 

D’ici la vue est époustouflante . Là, une bastide cachée derrière ses murs et les

arbres séculaires de son jardin,

touFSCN1855.JPGte la vie du passé est encore palpable en ces

lieux magiques, nous ne serions

pas étonnés de voir surgir des chevaliers,

des dames coiffées de hennins et de plus humbles personnages FSCN1848.JPG

du moyen-âge qui ont vécu ici

et dont les  fantômes hantent encore la ville-

haute.

 

 

Petit repos bien mérité avant de replonger dans notre époque et la descente vers la ville d’aujourd’hui.

 


Des ruelles agréables, des commerces voués au tourisme bien souvent, sur la place des restaurants, et coup de pub, je vous conseille « l ‘Annexe » où nous nous sommes régalés pour un prix très raisonnable, en terrasse au soleil bien évidemment !

Départ vers les dentelles de Montmirail, mais c’est une autre histoire………

Les commentaires sont fermés.