Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2009

Voyage dans le temps

Une semaine déjà....

Un samedi matin, il pleut, une de ces pluies froides qui vous glacent jusqu'à la moelle ! petit tour au marché, les forains boudent, peut-être sont ils en vacances.... ailleurs.... au soleil avant de nous revenir avec le printemps, le beau temps, les touristes !

Petit tour hebdomadaire au bistrot, petites discussions autour d'un verre.... toujours ce temps froid et gris.... mon Week End se trouverait il compromis par ce méchant temps ?

Non, bien sûr, c'est décidé, simple changement de programme !
ce sera coocooning au chaud, douillet, paresse assurée ! Adieu promenade ! qu'importe !

Le plaisir sera là quand même, pouvoir profiter de ces moments privilégiés où l'on est confrontés aux caprices de la météo et être heureux, ne pas avoir froid ni peur du lendemain, ressentir ces instants précieux comme des cadeaux de la vie, voilà de quoi se réjouir !



Mais, ici, le temps est quelquefois surprenant, samedi gris....ciel bas.... pluie....et... dimanche radieux !

Un beau soleil nous invité à la faire cette promenade, par le chemin des écoliers, sur les conseils d'un ami, allons vers les Baux, hors saison, sans touristes, sans boutiques racoleuses !


Bien sûr laissons la voiture en bas, en arrivant, par la porte d'Eyguières,

photo_les-baux-de-provence.jpg

ce nid d'aigles isolé sur son rocher cyclopéen, fier, majestueux nous fait entrer dans un espace intemporel , nous voilà au moyen-âge......

Ici dame Bertrande, apothicaire nous accueille dans sa boutique odorante, un peu sombre......

Là chez Maître Guilbert, le tailleur, toutes sortes de tissus du droguet aux damas les plus riches vous sont offerts.....

l'atelier de l'orfèvre où la dernière coupe finement travaillée étincelle.....

Tous les petits étals pourvoyeurs de vivres, de services s'offrent aux passants dans les rues étroites,

de temps en temps des poules picorent le crottin, des chèvres, quelques moutons pressés par leur berger traversent le village,
des commères s'interpellent, des enfants jouent....

le charron athlétique, devant sa porte répare qui un soc, qui un fer à cheval,.... quelques hommes d'armes..........

Fantômes, tels les paroissiens des trois messes basses, ombres évoquées, passé encore présent, palpable à travers les pierres des maisons, les ruelles, l'église, sa tour à lanterne des morts, le gisant de la Dame des Baux,

enfin le château qui surplombe la magnifique plaine où se déclinent tous les verts,

vert brillant et vif des pins, vert argenté des oliviers,230px-4496_BAUX5005_C_Recoura.jpg vert foncé des cyprès....et..... là bas,




le chaos du Val d'Enfer
a11.jpg


où Tavan, la sorcière a encore son refuge au sein des rochers monstrueux, il suffit de chercher un peu dans les sentiers aux odeurs de thym, romarin, là-bas, tapie dans l'ombre, près d'une grotte une forme se dessine....

c'est elle, c'est sûr !


Du monde, du bruit.... de la musique.... fini le rêve éveillé, nous voilà à nouveau dans notre siècle.... retour nostalgique ? vers notre civilisation.

30/01/2009

Ce matin

Ce matin, au jardin, la première petite violette

DSCN0141.JPG


prémices du printemps pourtant timide mais espoir et promesse toujours renouvelés, il arrive.....

aujourd'hui les oiseaux sont plus vifs, le soleil plus gai, une envie de sortir, respirer, même si le froid et la pluie nous sont encore promis !


Précarité, pauvreté, chômage, si une petite lueur d'espoir comme la première violette nous dit qu'il faut malgré tout croire

"en des jours meilleurs" ? Je ne sais pas mais en des jours de prise de conscience, de solidarité Oui !

Non l'être humain n'est pas une marchandise.

Non notre terre n'est pas un dépotoir, une exploitation à ciel ouvert.

Oui, elle est riche.

Oui, elle est généreuse, respectons la, respectons nous.

Nous sommes tous identiques et différents à la fois. Nous ne faisons tous qu'un, avec elle.

Nous sommes tous

riches, pauvres, ou moins pauvres juste une petite vapeur au dessus de l'océan !

si nous prenions tous conscience
de ce moment éphémère qu'est notre vie, juste une petite ride minuscule dans l'immensité du temps, et, comme les marionnettes

"trois petits tours et puis s'en vont"

mais de ces trois petits tours...... les uns ajoutés aux autres......

combien de dégâts ou de bonnes choses peuvent naître !

Que notre petit théâtre, formé des mille riens qui nous entourent, soit un théâtre joyeux, plein d'émotions, de bonheurs partagés....

et si nos trois petits tours semaient une graine d'espoir ?

que les générations futures fassent éclore et grandir !





Ps : bonne fête Martine !

22/01/2009

JOURS D'ESPOIR


L’Amérique a tourné une page majeure de son histoire, c’est avec émotion que j’ai vu un Président Noir à la Maison Blanche !

Ce pays en plein marasme économique remet en question des décennies de certitudes : la suprématie des blancs !
Fin d’une hérésie, quel chemin parcouru dans les têtes et dans les cœurs, depuis l’esclavage, la ségrégation enfin la reconnaissance triomphale par une large partie du peuple Américain, toutes couleurs confondues, de ces femmes, de ces hommes si longtemps méprisés pour juste un peu de mélanine, si peu, si peu, si peu de différence !

nous sommes tous de la même race : la race humaine . Nous sommes tous sur le même bateau : la terre.

Il y a des pauvres, il y a des riches, il y a des « hommes » tout simplement
- que les yeux s’ouvrent sur les maltraitances, les violences infligées au nom :
Du bien commun ?????
Du pouvoir ?
L’argent ?
Le confort ?
Le pouvoir s’envole, l’argent « s’évapore » l’homme meurt, et oui,

l’avons nous oublié, nous sommes mortels !

mais derrière nous des générations vont perpétuer notre race, quel va être leur héritage ? Allons nous continuer à dévaster leur « Maison Terre » ? faire disparaître des milliers d’espèces, et si nous cessions de jouer aux apprentis sorciers ?

Les banquiers, les financiers ont joué….. et perdu…. perdu surtout pour les pauvres rendus encore plus pauvres !

Chaque année, au moment des grands froids nous redécouvrons les SDF, battages médiatiques, prises de position, dénonciations fracassantes, et….. retour à l’oubli ! Seules les associations caritatives, de plus en plus sollicitées, continuent dans la quasi indifférence à remédier aux conséquences d’une politique économique folle qui a jeté à la rue, réduit à la misère un nombre grandissant d’êtres humains.

Nous pouvons par la solidarité du « porte à porte », être utiles, chacun d’entre nous peut apporter son aide à son « voisin » : aide matérielle ? morale ? physique ? une chaîne de solidarité peut se créer et soulager même à faible échelle les errements dramatiques de nos politiques.

Comme disent les Américains, « Yes we can ! »

OUI NOUS POUVONS !

Délaissons l’hyper- consommation, revenons à des comportements plus responsables, il est temps de se réveiller, ne détruisons pas la vie, l’espoir, tendons une main même timide…. Premier maillon !

« Si tous les gars du monde………….. »

La Hulotte


0y1cua83.gif

16/01/2009

P'tit Bonheur

Bonjour toi ! tu es qui ?......

Le Bonheur ? Ah bon, il y a tellement de gens qui te cherchent et tu te présentes ici, devant moi sans façons !

Oui, je suis" P'tit Bonheur " - Celui de l'émerveillement devant la naissance de la vie, la beauté d'un paysage, d'une fleur, paris giverny 2008 058.jpg ronda 044.jpg
sans parler du sourire d'un enfant, du pépiement des oiseaux, du vent dans les arbres....
près de toi,

la rivière qui chante, c'est moi !

DSCN0109.JPG


"P'tit Bonheur" c'est donc ça le bonheur ?

Oui, tu peux me rencontrer dans la joie d' une amitié véritable, la douceur d'un sourire, l'éclat d'un rire ! une main tendue, un regard complice tendre ou amical,
l14zkj1u.jpg


Apprends à me reconnaître, tu verras comme la vie te semblera plus douce.


Oui "P'tit Bonheur" mais...... le Bonheur ???? le Grand Bonheur ? Tu veux parler de mon grand frère ? il est plus rare, plus intense mais plus fugitif aussi, Grand Bonheur n'arrive que dans des moments très particuliers .

Moi, "P'tit Bonheur" tu peux me voir tous les jours, si tu ouvres les yeux, si tu sais regarder auprès de toi !

Tu sais "P'tit Bonheur", il y a tellement de malheur, de détresses autour de moi, dans le monde, la faim, la guerre,les maux de toutes sortes, comment veux tu que je t'aperçoive lorsque des bruits de guerre, les misères, physiques, affectives, morales, le chômage, les pauvres, tous ceux qui tremblent de peur, de froid, d'effroi ........ je ne peux pas te voir, tu es si petit.... si petit.... et pourtant,

gratuit, tu t'offres à tous sans compter avec générosité il suffit de prendre ! peut-être sommes devenus aveugles ? Sourds ? Infirmes du coeur ?

Apprends moi à te rencontrer, te partager avec d'autres.......

Oui, tu commences à comprendre, le partage, la paix, l'amour sont du Bonheur, Petit, Grand ? quelle importance, chaque petits instants de bonheur est précieux, il te fera chaud au coeur malgré la détresse ambiante, tu verras si tu me trouves sous mes multiples formes,

tu répondras à la colère par un sourire, à la haine par des paroles paisibles, si tu ne sais pas détourne toi simplement alors et alors seulement je viendrais m'installer chez toi, dans ton coeur, dans ta vie, comme un ami un moment perdu et retrouvé.

15/01/2009

Les Rois

Retrouvailles des étudiants de Lengo Nostro à Saint-Quentin après les fêtes de fin d'année,

après la soirée des 13 desserts pour "tirer les rois" -

Ambiance pleine de joie et d'amitié, les couronnes : brioches et fruits confits, la cartagène, production locale ! Les reines qui choisissent leur roi !

Nous avons chanté à pleine voix la Marche des Rois bien entendu, le chant du Gardian en l'honneur de notre ami Jeannot, lu quelques textes humoristiques, une poésie à la gloire de la Lengo et de la Provence -

Nous étions heureux de nous retrouver, de retrouver le "bayle" reconverti avec succès dans l'enseignement du Provençal !

Bien sûr la soirée s'est terminée sur une Coupo Santo retentissante suivie d'un P'tit Quinquin entonné par notre amie Picarde, repris en choeur au refrain

Du bonheur simplement, celui d'un moment d'amitié privilégié partagé -

Amicalement Denyse


PS : les copines, je sais que vous lisez mon blog alors à vos stylos pour la traduction en Provençal - pour la semaine prochaine !!!!!